Les chantiers fondateurs

Il est proposé de travailler, lors d’une étape préalable, des chantiers fondateurs qui préciseront le cadre et le champ des possibles. Ces chantiers fondateurs porteront sur :
 
  • le cadre général de gouvernance de la Nouvelle Université,
  • la confirmation du périmètre des quatre pôles,
  • la répartition des compétences entre le central, les pôles, les composantes et les unités de recherche,
  • la définition du socle commun de gouvernance et d’organisation des pôles, à l’aide d’un groupe de travail transversal intégrant les référents de pôle.

La préfiguration des quatre pôles

Ensuite, en cohérence avec le socle commun de gouvernance et d’organisation des pôles, le projet de formation et de recherche de chaque pôle ainsi que son fonctionnement institutionnel propre seront définis et précisés sous l’égide d’un préfigurateur ou d’une équipe préfiguratrice.

Cette préfiguration sera déclinée à l’échelle de chacun des quatre pôles.


Les chantiers transversaux

Parallèlement, la construction de la Nouvelle Université constituera une véritable opportunité pour repenser dans une optique d’innovation et de transformation :
 
  • notre modèle pédagogique,
  • notre stratégie transversale de recherche et à l’international,
  • notre modèle social,
  • notre modèle économique.

Il nous faudra par ailleurs travailler sur :
 
  • l’adaptation du modèle de contractualisation interne de l’établissement,
  • l’organisation de la déconcentration de gestion et l’adaptation des différents niveaux d’administration,
  • l’actualisation du schéma directeur du numérique, en écho aux nouveaux usages,
  • l’approfondissement du schéma directeur immobilier, pour tenir compte des enjeux de la dévolution du patrimoine,
  • la définition d’un projet logistique transversal.