En novembre 2018, le groupe de travail gouvernance s’est réuni à plusieurs reprises pour proposer le cadre de gouvernance commun aux quatre pôles.
L’objectif de ce cadre commun est de garantir le bon fonctionnement de l’établissement, tout en laissant à chaque pôle une certaine liberté de se structurer au regard de ses spécificités.

Les quatre fondateurs ont arbitré le cadre suivant :

Les directeurs des pôles seront nommés par le Président de la NUN sur proposition de l’instance du pôle et après avis du Directoire. La direction du pôle Sciences et Technologie sera assurée par le directeur de Centrale Nantes pendant la période d’expérimentation, donc jusqu’en 2027 au plus tard.
 
  • Les directeurs des pôles s’appuieront sur des directeurs adjoints qu’ils choisiront au sein de leur pôle dans toutes les catégories de personnels.
    Chaque pôle sera doté d’au moins un directeur adjoint.
    Pendant la période d’expérimentation, tous les directeurs adjoints du pôle Sciences et Technologie seront issus de Polytech, des IUT ou de la faculté des sciences.
     
  • Le directeur général des services de la NUN et le directeur de pôle choisiront conjointement le secrétaire général du pôle qui exercera ses fonctions à temps plein sur le pôle.
     
  • Chaque pôle sera doté d’une instance délibérante, nommée Conseil de pôle, composée de représentants des enseignants chercheurs, des enseignants, des personnels administratifs, techniques et des bibliothèques, des étudiants du pôle et de personnalités extérieures.
     
  • Les composantes seront incitées à réorganiser leur gouvernance pour tenir compte de la création du pôle.
     
Pour en savoir plus
Sur cette base, chaque pôle travaillera à préciser son fonctionnement. Il étudiera notamment l’opportunité de se doter d’autres instances ou commissions consultatives.

Le groupe de travail gouvernance poursuivra son travail et s’attachera à préciser le fonctionnement des instances centrales, à consolider la gouvernance globale et à élaborer les statuts de la NUN.